Actualités

La peste tue quatorze personnes

La saison pesteuse a été plutôt calme selon le ministère de la Santé publique bien que cette maladie ait déjà tué 14 personnes jusqu’ici. Les sensibilisations se poursuivent surtout au niveau des districts classés  foyers pesteux.

La peste continue de sévir. 14 personnes ont succombé à cette maladie entre le mois d’août 2020 et le mois de février 2021 si à la même période pour la saison précédente, 23 décès avaient été recencés. Les contaminations ont été aussi réduites de moitié, selon les données auprès du ministère de la Santé publique.  40 malades sont recensés entre le mois d’août 2020 et  février 2021 contre 83 pour la saison précédente.

D’après le directeur de lutte contre les maladies transmissibles (DLMT), le Dr Raphael Hotahiene, la vigilance est toujours de mise car nous sommes encore au cœur de la saison pesteuse qui est comprise entre le mois d’août et le mois d’avril. « C’est la période de la haute transmission de cette maladie. 11 districts sur les 45 foyers pesteux sont concernés par cette contamination », a-t-il souligné.

Concernant la prise en charge des malades, les traitements sont gratuits. Le Dr Raphael Hotahiene a aussi rassuré que les médicaments sont disponibles auprès des formations sanitaires. Le personnel médical a déjà reçu des formations pour une meilleure prise en charge des patients. Il n’a pas manqué d’encourager les personnes qui présentent des signes suspicieux à se rendre auprès des centres de santé les plus proches pour être auscultées.

Parmi ces symptômes, il y a entre autres la toux, le bubon, l’essoufflement, une forte fièvre ou encore les douleurs thoraciques. Pour les zones enclavées qui se trouvent éloignées des centres de santé, les malades sont aussi encouragés à se rendre auprès des agents communautaires. Ces derniers sont déjà formés sur le diagnostic et la prise en charge des cas. Pour prévenir et lutter contre cette maladie, la DLMT a sollicité tout un chacun de respecter l’hygiène et la propreté. Des sensibilisations ont été déjà menées pour lutter contre les feux de brousses qui incitent les rats à rejoindre les villages pour se réfugier.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page