ActualitésSports

Barea – Qualification CAN: Nicolas Dupuis veut rappeler Faneva Ima

Le coach des Barea a publié une liste de 30 joueurs composés de locaux et d’expatriés pour les rencontres contre l’Ethiopie et le Niger. Le rappel de Faneva Ima a été une des surprises du sélectionneur.

J-20. Les yeux sont désormais rivés sur les prochaines rencontres des Barea comptant pour la 5e journée des qualifications pour la CAN 2021, contre l’Ethiopie d’abord le 24 mars à Addis Abeba et contre le Niger ensuite à Madagascar le 30 mars, à Barikadimy Toamasina. Le sélectionneur national Nicolas Dupuis a sorti une liste de 30 joueurs, composés de quelques locaux mais à majorité d’expatriés. La surprise a été l’annonce par le Français d’appeler Faneva Ima Andriatsima pour faire partie du groupe mais l’ancien capitaine des Barea qui avait déjà pris sa retraite dans l’équipe nationale n’est pas encore au courant de cette décision.

« Les Barea sont une famille et il est important pour le groupe mais aussi sportivement, même s’il ne jouera pas. Pour le moment, je ne l’ai pas encore appelé donc nous attendons sa décision », déclare Nicolas Dupuis durant une conférence de presse tenue dans les locaux de la fédération à Isoraka.

Pour le reste, la plupart des joueurs cadres seront présents. Melvin Adrien évidemment figure en tête de liste des portiers ainsi que Mathias Randriamamy du PSG, Ibrahima Dabo qui évolue à La Réunion et Nina Razakanirina de l’AS ADM qui intègre pour la première fois l’équipe nationale.

Les inquiétudes sur la défense semblent finalement être quelque peu dissipées avec la présence attendue de Pascal Razaka, de Jérémy Morel, de Romain Métanire et de Jérôme Mombris. Nicolas Dupuis a également décidé de faire appel à des défenseurs locaux pour compenser les absences dont Ando Rakotondrazaka de Elgeco Plus, Theodin Ramanjary de Fosa Juniors et de Rajo Razafindrabe de Cosfa.

Au milieu, Abel Anicet, absent lors des rencontres avec la Côte d’ivoire, sera bel et bien présente ainsi que Marco Ilaimaharitra et Loïc Lapoussin qui joue en Belgique et dont les prestations lors de ses deux apparitions sous le maillot des Barea contre la Côte d’Ivoire étaient plus que convaincantes. Il en est de même pour les « piliers » du milieu dont Dimiry Caloin et Ryan Raveloson sans parler de l’expérimenté Arohasina Andriamirado dit DAX, très en jambe dans son nouveau club de Saint Pierre à La Réunion et utile pour le groupe selon le coach. Zotsara Randriambololona et Ibrahim Amada, buteur contre le Côte d’Ivoire à Abidjan l’année dernière seront là aussi. La surprise de ce milieu est la convocation de Doddy Rasolonjatovo de Jet Kintana, un joueurs suivi par Nicolas Dupuis et dont la performance l’a beaucoup surpris. «Son avantage est que les Nigérians et les Ethiopiens ne le connaissent pas donc il peut les surprendre », déclare-t-il.

Au niveau de l’attaque, ils sont au complet avec l’incontournable Carolus Andriamahitsinoro dont l’importance pour les Barea a été souligné avec insistance par Nicolas Dupuis. Il y a également la rapidité de Voavy Paulin, la sérénité de Njiva Rakotoharimalala, la puissance de Hakim Abdallah et la surprise Alexandre Ramalingom. La présence de Lalaina Nomenjanahary alias Bolida qui récupère d’une blessure est également annoncée.

La fatigue notamment lors du match retour contre le Niger sera un des éléments clés pour les Barea. Selon Nicolas Dupuis, ils vont jouer à 400 kilomètres d’Addis Abeba, ce qui risque de rendre le voyage vers Madagascar assez compliqué. Mais l’équipe disposera au total six jours.

LES SCENARIOS POSSIBLES POUR LES BAREA

  • Pour le moment, les Barea sont premiers du groupe avec 7 points et un avantage en goal-average sur la Côte d’Ivoire qui a également 7 points mais se trouve à la deuxième place. L’Ethiopie est à la troisième place avec 6 points et le Niger dernier avec 3 points. Une victoire contre l’Ethiopie sera synonyme d’une qualification directe à la CAN. Les Barea auront 10 points et devra juste se battre pour la première place pour son dernier match.
  • En cas de match nul contre l’Ethiopie, Madagascar sera à 8 points contre 7 points pour l’Ethiopie. Une victoire contre le Niger à la dernière journée nous qualifiera d’office alors qu’en cas de nul, il faudra que les Ethiopiens perdent ou fassent au moins un match nul contre la Côte d’Ivoire pour que Madagascar se qualifie.
  • Une défaite contre l’Ethiopie et une victoire de la Côte d’ivoire contre le Niger sera le pire des scénarios. La Côte d’Ivoire avec 10 points sera leader du groupe et déjà qualifié, l’Ethiopie avec 9 points deuxième et Madagascar troisième avec 7 points. Quel que soit notre résultat contre le Niger, une victoire de l’Ethiopie contre la Côte-d’Ivoire sera synonyme d’élimination pour les Barea. Par contre, si l’Ethiopie obtient un match nul à Abidjan, une victoire contre le Niger pourra encore sauver Madagascar à condition de faire la plus grande différence de but.
  • Une défaite des Barea contre l’Ethiopie et une défaite de la Côte d’Ivoire contre le Niger va redistribuer totalement les cartes pour la dernière journée puisque chaque équipe aura encore la chance de se qualifier. Seule une victoire contre le Niger constituera une assurance pour la qualification. En cas de nul, il faudra également que l’Ethiopie et la Côte d’ivoire fassent pareil et tout se jouera alors en goal-average.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page