ActualitésEconomie

Erreur de facturation: Mea culpa et tentative d’afficher une unité à la Jirama

Les hauts responsables de la Jirama ont décidé d’affronter «ensemble» les dégâts causés par les erreurs volontaires de facturation. Aucune coupure pour impayés ne sera procédée durant la crise du coronavirus.

L’image est rare voire inédite dans une conférence de presse organisée par la Jirama. Le président du Conseil d’administration s’affichant aux côtés de son Directeur général et entouré par les membres du Conseil d’administration au grand complet.

Depuis quelques mois, l’existence d’une tension voire d’une rivalité entre les hauts responsables n’était plus un secret pour personne. Visiblement, ils voulaient montrer l’image d’une unité sans faille pour essayer de régler un scandale dont beaucoup mettent justement sur le compte de ces rivalités afin de dénigrer l’un ou l’autre. Il s’agit de l’affaire des factures de consommation, volontairement gonflées par des agents de la société et qui avaient provoqué la grogne des consommateurs. S’agit-il donc d’une unité de façade forcée?

Le Directeur général et le Président du Conseil d’administration de la Jirama

En tout cas, il sera difficile pour la Jirama de régler le problème et encore moins de sortir indemne de cette bourde historique qui confirme ce que les consommateurs avaient toujours redouté, à savoir que la Jirama peut gonfler à sa guise une facture de consommation.

Pour accompagner cette unité, les responsables ont fait un véritable mea culpa, et ont annoncé des dispositions pour rectifier ses erreurs de facturation avec des mesures excessivement clémentes vis-à-vis des consommateurs. Aussi, pour ceux qui ont reçu des factures avec des erreurs d’index, la compagnie nationale procédera à la rectification afin d’ajuster le vrai montant de la facture. Pour les autres anomalies, ces abonnés ne paieront que les montants “habituels”. Et ils bénéficieront d’un étalement de paiement jusqu’à six mois.

La Jirama a par ailleurs indiqué que la facturation est revenue à la normale, avec une seule facture par mois. Une facture, dont son paiement a été élargi jusqu’à la fin du mois au lieu des dix jours après sa réception. Le report de paiement est également possible, et cette société a indiqué qu’il n’y aura pas de coupure pour impayés pendant la période de confinement. Ils ont indiqué que les six agences d’Antananarivo disposent actuellement de kiosques dédiés pour les doléances et les requêtes des abonnés victimes de ces erreurs.

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page