ActualitésEconomie

Industries: La traque des activités informelles s’intensifie

Les autorités se lancent dans une nouvelle démarche qui vise à convaincre les acteurs économiques sans distinction à se formaliser.

Après avoir rappelé aux importateurs et producteurs locaux l’interdiction de commercialisation de produits sans autorisation, le ministère de l’Industrie et du commerce (MICA) élargit son champ de tir. Cette fois-ci, c’est la Direction générale de l’industrialisation qui interpelle les industriels qui opèrent “clandestinement”.

Cette Direction rappelle en effet la nécessité d’obtention d’une autorisation d’opération industrielle avant toute exploitation d’une unité industrielle, quel que soit sa taille. Ainsi, ” les industries qui ne sont pas en règle vis-à-vis des règlementations industrielles en vigueur sont expressément invités à prendre les mesures qui s’imposent afin de régulariser leur situation”, selon l’avis qu’elle a récemment publié.

Le MICA se lance ainsi dans des opérations visant des anciens ou nouveaux opérateurs dans l’informel. Ce, pour les pousser à se formaliser. Pas de chance donc pour ceux qui sont nés de la crise actuelle, qui étaient obligés de se mettre et investir dans des activités ponctuelles de survie. Ils sont également appelés à se plier aux règles. Ils peuvent s’informer auprès de toutes les directions générales du MICA pour ce faire.

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page