Site icon Malagasy News

Elections législatives au Maroc : Grande défaite des islamistes du PJD

Selon plusieurs observateurs étrangers, la transparence dans laquelle se sont tenues ces élections traduit l’engagement serein et fort du Maroc pour la démocratie, sous l’égide du Roi Mohammed 6.
S’agissant des résultats finaux publiés par le Ministère de l’Intérieur marocain, le Rassemblement National des Indépendants (RNI) s’est classé premier devant le Parti Authencité et Modernité (PAM), tandis que le parti islamiste PJD a perdu 112 sièges par rapport à 2016 et s’est classé 8ème .

Si le Parti Justice et Développement (PJD) a perdu de son aura et de sa crédibilité, c’est aussi parce qu’il a déçu son propre électorat. Son déclin était perceptible et justifié auprès des opinions publiques et dans certaines échéances, notamment syndicales et lors des élections professionnelles.

Aussi, après 10 ans d’exercice gouvernemental, il y a eu usure et affaiblissement de la popularité de ce parti islamiste qui a traversé des tensions internes, de dissidences et de divisions sur plusieurs sujets.

Lors des précédentes élections, le parti islamiste avait bénéficié de la faiblesse d’autres forces politiques qui ont, depuis, réinvesti l’espace public et revisité leurs programmes, d’où les bons scores enregistrés par le RNI et le PAM.

De sa part, le RNI s’est adjugé la confiance du plus grand nombre des électeurs. Il s’est démarqué par l’action des ses Ministres au sein du dernier Gouvernement qui ont réalisé des résultats plus qu’honorables dans leur gestion publique.

En somme l’électeur marocain a compris et a exprimé, via les urnes, que la mise en œuvre du nouveau modèle de développement nécessite un nouvel élan institutionnel et une nouvelle dynamique politique. Il a compris que le Maroc a besoin d’un renouveau politique et d’une alternance aussi efficace qu’harmonieuse.

Voici les résultats des élections législatives du 08 septembre 2021:

Ankou Sodjago

Source : MAP

Quitter la version mobile