CoopérationFinancesRégions

BAD: 42,9 millions de dollars pour renforcer les lignes électriques de la Jirama

La Banque africaine de développement (BAD) vient d'accorder un prêt de 42,9 dollars pour le secteur énergétique de la Grande île.

Cette enveloppe servira précisément à financer la deuxième phase du Projet de renforcement et d’interconnexion des réseaux de transport d’énergie électrique à Madagascar (PRIRTEM), selon l’Agence Ecofin. Plusieurs projets énergétiques sont en cours et le PRIRTEM visera à upgrader la ligne haute tension existante de 63000 volts à une ligne à très haute tension de 220000 volts pour les supporter.

En gros, l’objectif est d’améliorer le transport et la distribution de l’électricité produite pour les localités qui se trouvent le long des lignes d’interconnexion, c’est à dire de Toamasina, Moramanga, Antananarivo, Antsirabe et Fianarantsoa.

Le PRIRTEM contient cinq composants. Il a d’abord la ligne d’interconnexion reliant le réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA) et celui de Toamasina (RIT) et les quatre sous-stations associées. S’ensuivra le renforcement du RIA avec l’ajout de quatre sous-stations sur ce réseau. Il y a également la ligne d’interconnexion reliant le RIA et le réseau de Fianarantsoa (RIF) et les quatres sous-stations associées. A celle-ci s’ajoute la ligne d’interconnexion du RIF et les réseaux indépendants de Manakara et Mananjary avec les sous-stations associées. Et enfin l’électrification des localités traversées par ses lignes d’interconnexion.

La deuxième phase de ce projet consiste, entre autres, à réaliser une partie de l’interconnexion des RIA et RIF (composante IV) par la construction d’une ligne électrique de 200000 volts, double terme d’une capacité de 300 mégawatts. Cette ligne part de Tana sud 3 jusqu’au poste d’Antsirabe-Vinaninkarena. Cette phase du projet prend également en compte l’électrification de Soanindrariny.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page