Site icon Malagasy News

Banque mondiale: 50 millions de dollars pour la résilience du Grand Tana

Cette enveloppe est destinée à soutenir le Projet de développement intégré et résilience du Grand Antananarivo (PRODUIR). “Ce financement supplémentaire reconstituera les fonds du PRODUIR pour garantir que les activités initialement prévues seront financées et mises en œuvre. Ce, afin d’améliorer les conditions de vie et la résilience aux inondations dans certains quartiers à faible revenu”, explique la Banque mondiale, à travers un communiqué récemment publié.

A rappeler que le fonds censé financer ce projet avait été réaffecté à la Composante contingente de réponse d’urgence (CERC) pour la riposte Covid19 du Mécanisme de réponse immédiate, déclenché suite à la demande du gouvernement malgache.

Or, “c’est un important projet de développement urbain pour mieux protéger et renforcer la résilience de la population aux futurs chocs”, soutient la représentante de la Banque mondiale à Madagascar, Marie-Chantal Uwanyiligira. Ce projet prend, entre autres, en compte les services essentiels d’assainissement et de gestion locale des déchets solides. Des investissements qui devront contribuer à développer et à maintenir de meilleures pratiques d’hygiène et à protéger la santé de la population dans le contexte lié à la pandémie du Covid19.

Quitter la version mobile