EconomieRégions

Consommation: L’approvisionnement en PPN de l’Anosy redéfini

Une disponibilité équitable des produits. C'est sur quoi travaillent actuellement les entités locales dans les régions Anosy et Androy.

Le ministère du commerce (MICA) est impliqué dans la démarche. Une série de réunions stratégiques ont déjà eu lieu pour définir les solutions aux blocages identifiés dans l’approvisionnement en produits de première nécessité (PPN) des régions Anosy et Androy. 150 conteneurs de PPN arrivent au port d’Ehoala tous les trois mois.

Il s’avère cependant que 75% de cette livraison sont directement acheminés vers la région Androy. Il a alors été décidée la mise en place d’une meilleure répartition de ces produits pour satisfaire également les besoins de la région Anosy. Cette disposition va de pair avec les actions de protection des consommateurs, dont les contrôles auprès des grossistes.

Une descente inopinée a déjà permis d’identifier et de fermer les locaux d’un opérateur qui ne disposait pas de documents administratifs pouvant justifier ses activités et la hausse excessive du prix des produits qu’il proposait aux consommateurs. Par ailleurs, le déplacement du ministre Lantosoa Rakotomalala dans la région Anosy lui a permis d’exposer la nouvelle vision de l’artisanat, dont le changement de paradigme sur le métier d’artisan ou encore les axes à creuser dans la recherche de marchés. Elle en a également profité pour visiter le site prévu accueillir une zone industrielle dans l’agroalimentaire, censée être une solution à la malnutrition dans le sud du pays.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page