EnergieRégions

Electricité: La Banque mondiale défend la Tarification OPTIMA

L'application du nouveau mode de tarification "Optima" continue de susciter les réactions. La Banque mondiale s'est positionnée sur le sujet en soulignant ses bienfaits.

La Banque mondiale se range apparemment du côté de la Jirama. Contactée récemment, cette institution de Bretton Woods, principale partenaire du pays dans le domaine de l’énergie, fait part de sa position par rapport à l’optimisation tarifaire que la compagnie d’électricité a procédé depuis le début de cette année.

“La récente optimisation tarifaire vise à améliorer l’équité, en mettant fin à la pratique “antisociale” de subventionner les tarifs des clients les plus aisés, au bénéfice de consommateurs ruraux et ceux dépendant du tarif social. Elle devrait permettre de réduire considérablement les besoins financiers de la Jirama en 2021 et au-delà”, explique la Banque mondiale.

La position de cette institution n’étonne toutefois pas. On peut même dire que c’est la Banque mondiale qui était “derrière” cette nouvelle tarification. Elle avait « poussé » le gouvernement malgache à s’engager sur “une nouvelle politique de raccordement électrique et de tarification au profit des populations vulnérables”. Il s’agit d’un des engagements ayant permis à l’Etat de bénéficier d’un appui budgétaire d’un montant de 75 millions de dollars, de sa part. Mais si l’objectif de cette opération est de réduire la facture Jirama, beaucoup d’abonnés ont dénoncé au contraire des factures excessives. La grogne est montée, au point que le Chef de l’Etat était intervenu.

Sauf que depuis quelques jours, l’Etat semble silencieux par rapport à ce sujet. La suite de l’ultimatum de 48 heures lancé à l’endroit des dirigeants de la Jirama n’était même plus à l’ordre du jour du dernier conseil des ministres. Ce conseil parlait d’un autre problème qui concerne la Jirama, à savoir les forages pour l’approvisionnement en eau des zones en souffrance. Des informations circulent cependant sur la toile, sur quoi le paiement des factures au niveau des certaines agences Jirama est suspendu. Des rectifications de factures seraient entreprises. Les abonnés sont impatients de découvrir les sommes qui y figureront.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page