EnvironnementRégions

Protection de l’environnement: La création de cinq grands parcs botaniques en gestation

Cinq parcs botaniques de 120 hectares chacun seront créés dans cinq régions du pays. Les espèces autochtones de chaque région ainsi que leurs espèces animales spécifiques feront leur particularité.

Les régions ne seront plus oubliées. C’est ce que le ministre de l’Environnement et du développement durable (MEDD), Baomiavotse Vahinala Raharinirina, a annoncé lorsqu’elle a lancé officiellement la mise en place de cinq grands parcs botaniques dans cinq régions dans le cadre du projet “Madagasikarantsika ! Ho rakofantsika ala!”. Il s’agit d’Analamanga, Boeny, Atsinanana, Amoron’i Mania et Vatovavy Fitovinany. Pour cette année, il est prévu d’en créer deux et trois autres pour l’année prochaine. C’est le fruit du partenariat du MEDD avec le groupe Imperial Brands avec un financement de deux milliards cinq cents millions d’ariary.

La représentation de Madagascar en miniature est la particularité de ces parcs mais il y aussi la plantation d’espèces endémiques de chaque région qui s’élèvera au total à un million d’arbres. Les parcs pourraient également permettre, à terme, l’intégration d’espèces animales spécifiques à chaque région. La signature de la convention de partenariat se référant à ce projet a été faite  en fin de semaine.

« Ce partenariat prouve que le public et le privé peuvent travailler ensemble et cette collaboration est fortement sollicitée dans la mise en œuvre de ce projet de grande envergure. Nous allons mettre en exergue les atouts de chaque région bénéficiaire car elle participe également au développement du pays par le biais des touristes qui viennent visiter ces parcs », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, il a été également prévu que ce projet puisse fournir des emplois à la population qui se trouve aux alentours de ces parcs. Des emplois liés à l’aménagement, l’entretien et la sécurisation des parcs seront ainsi crées. La priorité sera donnée à la main d’œuvre locale et l’embauche de gardes forestiers est également en vue. Le projet vise également l’implication de la communauté locale dans la préservation des forêts. L’objectif c’est de faire en sorte que les parcs génèrent des revenus additionnels pérennes en faveur de la population locale. A long terme, il a été envisagé de créer un centre d’exposition au sein de chaque parc pour la sensibilisation de la population locale sur les enjeux environnementaux.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page