Santé

Coronavirus: La résurgence des nouvelles contaminations à Analamanga inquiète

Le plus grand nombre de nouvelles contaminations dû au coronavirus a été enregistré à Analamanga en une semaine. Vingt nouveaux malades et un décès supplémentaire ont été enregistrés dans la région.

Le coronavirus persiste encore. L’explosion des nouvelles contaminations à Analamanga suscite l’inquiétude. Durant quelques semaines, le nombre des personnes testées positives à cette maladie se comptait sur les doigts d’une main, mais depuis deux semaines successives, la barre des nouveaux cas dépasse toujours la vingtaine.

Selon les chiffres hebdomadaires entre le 28 décembre et le 1er janvier publié sur la chaine nationale, 20 sur les 53 nouveaux malades sont répertoriés dans cette région. Haute Matsiatra en a recensé dix, trois pour Vatovavy Fitovinany, huit pour Boeny, trois pour Diana, un autre pour Menabe et quatre cas chacune pour Vakinankaratra et Amoron’i Mania. Le cumul enregistré en neuf mois se porte ainsi à 17 767 et 101 223 pour les tests effectués.

Depuis quelques temps, les personnes ayant succombé à cette maladie ont été aussi signalées Analamanga. Ce dernier bilan hebdomadaire a également rapporté un autre cas, portant à 262 le nombre des personnes qui ont perdu la vie depuis le mois de mars sur tout le territoire national.

Concernant les guérisons, 70 malades sont déclarés guéris en une semaine dans cinq régions. Analamanga en a répertorié cinquante-deux, huit pour Matsiatra Ambony, deux pour Boeny, sept pour Diana et un autre pour Ihorombe. 17 298 personnes ont ainsi recouvré la santé. Cependant, 207 patients sont toujours sous traitement actuellement et sont soignés au niveau des centres hospitaliers. Vingt-deux d’entre eux ont développé la forme grave du coronavirus. La majorité d’entre eux sont soignés dans les centres hospitaliers de la Capitale.

Vers le reconfinement ?

Malgré l’ampleur de la situation, le ministre de la Santé publique, le Pr Hanitrala Rakotovao, se veut être rassurant et dément les rumeurs qui circulent par rapport à un éventuel retour du confinement après les fêtes. Il a rassuré ses collaborateurs que le pays est déjà loin du coronavirus, même si cette maladie est toujours présente. De ce fait, il a incité tout un chacun à respecter les mesures nécessaires. Il a ainsi écarté cette possibilité, tout en sachant que le respect des gestes barrières a été pris à la légère pendant les fêtes de fin d’année.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page