Santé

Une forte poussée de Covid-19 à Analamanga

La barre des 18 000 cas a été franchie avec les 234 nouveaux cas de coronavirus signalés en une semaine. Cinq décès supplémentaires sont aussi enregistrés, et Analamanga est en tête de liste.

Le dernier bilan hebdomadaire confirme une forte poussée de la pandémie crainte par les observateurs après les fêtes. Mais la situation est beaucoup plus préoccupante pour Analamanga qui enregistre le plus grand nombre de cas confirmés et de décès.

D’après ce bilan épidémiologique entre le 2 et 8 janvier, 234 sur les 1607 effectués sont revenus positifs. Analamanga en a recensé quatre-vingt-treize, neuf dans le Vakinankaratra, seize dans l’Analanjirofo, vingt-cinq dans la Haute Matsiatra, onze pour Vatovavy Fitovinany, seize pour Amoron’i Mania, 48 pour Boeny, deux pour Atsimo Andrefana et onze pour Menabe. Avec ces nouvelles contaminations, 18 001 cas positifs sont désormais recensés dans le pays en dix mois et 102 838 tests ont pu être effectués.

Outre les nouvelles contaminations, le nombre des décès a également enregistré une hausse. Cinq personnes ont succombé sur la période indiquée dans trois régions. Analamanga en a recensé trois si Melaky et la Haute Matsiatra ont chacune répertorié un cas. Pour les nouvelles guérisons, 149 malades ont recouvré la santé dans cinq régions portant le cumul à 17 447.

Parmi ces patients guéris, cent trente et un sont à Analamanga si Vakinankaratra et Matsiatra Ambony ont chacune recensé trois cas contre six pour Diana, idem pour Boeny. Le nombre des personnes qui suivent encore un traitement n’a pas été mentionné dans ce bilan, par contre il a été tout simplement indiqué que vingt-trois malades ont développé la forme grave du coronavirus.

Paradoxe

Malgré la hausse des nouvelles contaminations, la situation n’inquiète aucunement le ministre de la Santé publique, le Pr Hanitrala Rakotovao. Pour la seconde fois, il a réitéré la semaine dernière que le risque d’une deuxième vague n’est pas à craindre et a démenti les rumeurs concernant un éventuel retour au confinement.

Le ministre reste aussi confiant sur l’efficacité des stratégies adoptées pour faire face à cette pandémie et ira même jusqu’à rassurer la population que la situation est maitrisée. Mais après la publication de ce bilan hebdomadaire sur la chaîne nationale il est clair que la situation échappe à tout contrôle. Faudrait-il aussi mentionner les personnes asymptomatiques au niveau de la communauté mais qui ne songent aucunement à effectuer le test PCR ?

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page