EducationSociété

Baccalauréat: Des tentatives de vente de faux sujets à Tana et Antalaha

Des individus qui auraient tenté de vendre des faux sujets du baccalauréat ont été arrêtés.

Des tentatives de déstabilisation sur les réseaux sociaux. Un enseignant d’histoire géographie ainsi que trois candidats ont été placés sous-mandat de dépôt à Antalaha. Leur procès devrait se dérouler le 2 novembre sauf changement de dernières minutes. Ces individus prétendaient avoir en main des sujets au baccalauréat et seront prêts à les vendre à 150 000 ariary sur un groupe privé du réseau social « facebook ».

Les éléments de la gendarmerie sur place ont pris ses responsabilités après la découverte de leurs publications. Des cas similaires ont été aussi enregistrés à Antananarivo où trois candidats ont été enquêtés à la gendarmerie d’Ankadilalana. Selon une source auprès de la gendarmerie, ils ont été libérés et sont autorisés à composer mais seront encore enquêté après les épreuves.

De l’autre côté, le ministère de l’Enseignement supérieur a tenu à rassurer les candidats. Selon une source auprès de ce ministère, ces sujets se sont révélés faux et les candidats sont appelés à garder leur calme car toutes les mesures ont été déjà prises pour sécuriser cet examen.

«Si jamais il y a une éventuelle fuite de sujets, le ministère sera dans l’obligation de dresser un procès verbal et de faire une communication médiatique», a-t-elle indiqué. D’après toujours cette source, tous les sujets d’examen sont aussi codifiés, ce qui n’est pas le cas pour ces faux sujets.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page