Société

Bazar de Noël: Des cases en bois squattent l’Avenue de l’Indépendance

L’installation des cases en bois en forme de maisonnettes le long de l’Avenue de l’Indépendance a surpris plus d’uns. Si la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) avait fait sa priorité la démolition des kiosques métalliques des commerçants, grande fût la surprise de ceux qui voyaient ces infrastructures en bois qui détonnent avec le paysage de l’avenue de l’indépendance.

Pour désengorger la circulation du côté d’Analakely et ses environs, le traditionnel bazar de Noël s’est tenu cette année aux marchés de Mahamasina et Ambodin’Isotry. Mais l’avenue de l’indépendance n’a pas été soulagée pour autant puisqu’un évènement baptisé « Kirisimarin’Iarivo » y est organisé. Ces kiosques “hazo”, dont la construction a visiblement coûté très cher, sont justement loués aux participants à cet évènement qui, pour la plupart, vendent des nourritures et des grillades. C’est donc ni plus ni moins qu’une opération visant à se faire de l’argent en louant ces kiosques à prix d’or à ceux qui en ont les moyens.

Bien que l’ambiance soit un peu morose pour les commerçants, la CUA a tout de même sorti un communiqué par rapport à la coupure de trois tronçons de rue aux alentours de l’Hôtel de ville. Cette coupure est effective à partir de 18h jusqu’au 31 décembre car c’est un bazar de Noël ouvert au public jusqu’à 21heures.  Il s’agit entre autres de la rue James Andrianisa, depuis le Parvis jusqu’au Shoprite. Il y a aussi celle d’Andrianampoinimerina depuis Samcova jusqu’à l’Hôtel de ville mais également la rue Andriamasinavalona.

Cette coupure crée des embouteillages monstres car la majorité des véhicules empruntent cet axe à cette heure de la journée sans parler des groupes de familles et d’amis qui se promènent sur l’Avenue de l’indépendance pour les spectacles de lumières et les décorations.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page