Société

Les Inspecteurs du travail de nouveau en grève

Après quelques jours de répit, le syndicat autonome des inspecteurs de travail (SAIT) a de nouveau décidé d’entrer en grève.

D’après le secrétaire général de ce syndicat, Dera Randrianarivony, leurs revendications n’ont pas été entendues par le ministère du Travail, de l’emploi, de la fonction publique et des lois sociales (MTEFPLS) bien qu’il y ait déjà eu une entrevue avec le ministre.

La revendication se porte sur le renouvellement du régime particulier des inspecteurs du travail selon les conventions internationales n°129 et n°81 ratifiées par le pays en 1971. Les dispositions relatives aux salaires ainsi que les indemnités sont déterminés par ce régime particulier.

« Notre ministre de tutelle nous a promis une rencontre avec le Premier ministre mais en vain. C’est une revendication syndicale sans aucune couleur politique. Nous demandons juste l’application de ces deux conventions signées par Madagascar»  a-t-il souligné.

En attendant, le syndicat a ainsi décidé de suspendre leurs activités pour une durée indéterminée. Ces inspecteurs de travail ont indiqué qu’ils ne reprendront leur travail qu’une fois leurs requêtes répondues, et aucun service minimum ne sera effectué. Leurs collègues en province ont eux aussi décidé de rejoindre le mouvement, d’après toujours leurs dires.

Les défenseurs des travailleurs doivent ainsi prendre leur mal en patience. Certains d’entre eux sont déjà rentrés bredouilles à cause de cette grève et s’inquiètent du sort de plusieurs employés. D’après eux, la violation des droits des travailleurs a été surtout constatée durant la crise sanitaire et plusieurs dossiers se référant à ce problème sont encore en instance. Ils sollicitent ainsi les autorités concernées à prendre les mesures qui s’imposent.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page