Site icon Malagasy News

Lutte contre le paludisme : Un appui de l’USAID

Le financement est prévu pour couvrir les besoins des CSB II dans la lutte. Selon les enquêtes menées récemment, la faille sur la gouvernance de ce don fait que des CSB II ne bénéficient pas de leur part. Une mère de famille a témoigné que cela fait déjà 3 ans qu’elle n’a pas pu profiter de cet appui, alors qu’elle fréquente un centre de soin à chaque problème de santé.

Plusieurs cas de détournements sont suspectés selon nos sources. Parmi ceux qui sont montrés du doigt, les responsables chargés de la distribution au niveau des quartiers. Un Chef Fokotany rejette cependant cette affirmation.

Pour le cas d’un Fokotany où des enquêtes ont été menées, un peu moins de cas de paludisme a été détecté par rapport à d’autres localités. Des sensibilisations sur la prévention sont souvent effectuées par les corps soignants.

Le manque d’équipement  et de personnels qualifiés rendent toutefois la promotion de la santé publique difficile dans de nombreuses localités du pays.

Malgré les efforts des médecins et paramédicaux, la lutte contre le paludisme reste toujours un problème majeur en matière de santé publique. L’Etat malgache se contente de l’aide des partenaires étrangers comme l’USAID et néglige le réel drame que vit la population. La santé publique est souvent prise en otage par l’inconscience de certains responsables à différents niveaux.

Quitter la version mobile