Société

Revendications: Vers l’intensification de la manifestation estudiantine

L’association des étudiants issus des 22 régions compte toujours poursuivre leur manifestation jusqu’au paiement des quatre mois de bourses si l’Etat est déjà prêt à payer le premier mois. Elle a déclaré que ce lundi est une journée de deuil où le port de vêtements noir est conseillé dans les universités.

Les réactions fusent de partout après le décès d’un étudiant à Toamasina durant la manifestation estudiantine de jeudi. Malgré ce drame, l’association des étudiants issus des 22 régions a invité leurs camarades dans toutes les universités de Madagascar à poursuivre la manifestation.

C’est à travers une déclaration qu’elle a appelé les étudiants à être solidaires et rendre hommage aux “martyrs” qui ont déjà défendu bec et ongles leurs intérêts. La revendication n’a pas changé et porte essentiellement sur le paiement de quatre mois de bourses d’études et d’allocations d’équipements.

Concernant le décès de leur camarade à Toamasina, l’association régionale des étudiants réclament l’ouverture d’une enquête et la sanction des responsables. L’association condamne aussi les gestes des forces de l’ordre qui ont conduit au décès de ce jeune étudiant originaire de Sainte Marie. En guise de solidarité et de deuil, elle a invité tous les étudiants des universités à s’habiller en noir ce lundi. Mais pour instaurer la paix sociale dans les universités, les étudiants ont invité les responsables concernés à libérer leurs camarades incarcérés suite au mouvement à Antsiranana. Ils ont également profité de l’occasion pour rappeler qu’aucun étudiant ne devrait être traduit en conseil de discipline à cause des revendications estudiantines.

A Toamasina, la situation s’est calmée mais les étudiants réclament le départ du président de l’Université, Conscient Zafitody.  D’après eux, il est à l’origine de ce chaos vu que la transaction de 1 600 000 000 ariary relative aux bourses et d’équipements a été déjà opérée en juillet 2020. Les étudiants à Toamasina condamnent également les actes de vandalismes perpétrés par des « inconnus » dans le bâtiment R3 à l’université de Barikadimy et qui a également été incendié. Des équipements informatiques ainsi que des biens mobiliers ont été volés durant ces actes.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page