Rocade d’Iarivo: La majeure partie des propriétaires de terrains toujours non indemnisée

La Rocade Nord-est et Est d'Antananarivo est achevée à 92%. Des centaines de propriétaires de terrains touchés par ce projet ne sont cependant pas encore indemnisés.

Le processus est visiblement bloqué. A peine 27% des 738 propriétaires de terrains touchés par le projet Rocade Nord-est et Est d’Antananarivo sont jusqu’à ce jour indemnisés. C’est presque la même proportion indiquée au mois de février qui a été rapportée lors d’une visite de chantier effectuée par l’ambassadeur de France, Christophe Bouchard, mardi.

La situation est telle que les services fonciers du ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics (MATP) et le ministère des Finances (MEF) étudient des solutions pour accélérer ces indemnisations. Ils avancent entre autres la mise ne place d’une procédure dérogatoire pour les propriétaires n’étant pas en mesure de fournir l’intégralité des justificatifs demandés être indemnisés.

D’après les précédentes explications des responsables de ce projet routier, le processus d’indemnisation se heurte principalement à des problèmes de paperasserie. Les propriétaires des terrains et parcelles n’auraient pas achevé la régularisation de leur titre auparavant alors que des transactions, des morcellements ou encore des partages entre héritiers ont eu lieu entre temps.

De nombreuses actions sont en tout cas menées pour accompagner les propriétaires de terrains dans les démarches administratives en vue de régulariser leurs situations. Et même si le taux des propriétaires non identifiés reste encore très élevé, les résultats des opérations menées seraient encourageants et se seraient traduits par une augmentation de la fréquentation du guichet unique mis en place pour leur indemnisation.

La rocade achevée à 92%

La situation est cependant toute autre concernant l’indemnisation des propriétaires des biens non titrés, dont les maisons, puisque 97% d’entre eux sont actuellement indemnisés. Les derniers dossiers restants sont en cours de traitement au MATP et au niveau du Trésor public.

Par ailleurs, suivant le planning d’exécution des travaux, la situation d’avancement physique des travaux pour la Rocade d’Iarivo est estimée à 92%. Son ouverture au public est prévue en milieu d’année si les conditions météorologiques et surtout sanitaires sont favorables. A rappeler que pour ce projet, financé par la Banque européenne d’investissement (BEI) de l’Union Européenne et l’Agence française de développement (AFD), les travaux d’infrastructures routières portent sur la réalisation d’une rocade urbaine d’une longueur totale de 8,21 kilomètres. Il comporte également 2 ponts et 41 ouvrages hydrauliques.

« La Rocade est un projet important pour Antananarivo. Elle va permettre une amélioration considérable de la circulation dans toute l’agglomération. C’est également un projet important pour la France et pour l’Europe car c’est un bel exemple de coopération entre nos pays et Madagascar», s’est exprimé l’ambassadeur Christophe Bouchard.

Exit mobile version