EconomieRégions

Flambée du prix du riz: Des points de vente fermés, les tarifs continuent de s’envoler

Des commerçants de riz qui ne respectent pas les consignes sont fermés par les agents du ministère du Commerce. Quelques-uns en ont déjà fait les frais.

Un groupe de contrôleurs du Commerce et de techniciens du ministère de l’Agriculture, accompagnés d’éléments des forces de l’ordre, se rendent depuis quelques jours au niveau des marchés. Les descentes ne consistent en effet plus seulement à l’interpellation des opérateurs mais cette équipe procède dorénavant à la consignation des points de vente.

Lors des récentes descentes qu’ils ont effectuées dans quelques quartiers de la Capitale, des infractions contraires à la protection des consommateurs ont été commises par certains commerçants. Les commissaires et contrôleurs de commerce rapportaient, entre autres, des hausses injustifiées appliquées sur les prix des produits, l’inexistence de factures ou de papiers justifiant l’activité des opérateurs. Ces agents ont alors procédé à la verbalisation ainsi qu’à la consignation provisoire de points de vente.

Quelques opérateurs ont cependant refusé d’obtempérer, et les forces de l’ordre ont dû intervenir. En tout cas, ces descentes ont permis à ces agents du MICA de constater que le prix du riz augmente presque chaque jour. Les factures présentées par les détaillants démontrent que les hausses sont enregistrées au niveau du marché d’Anosibe auprès duquel ils s’approvisionnent généralement, d’après le directeur de la protection des consommateurs, Fifaliana Rasolofomandimby.

Les grossistes se défendent cependant, en soutenant que les prix du riz qui leur sont livrés n’ont également pas cessé de grimper ces derniers temps. En tout cas, le ministère du Commerce annonce que des enquêtes sont en cours et des sanctions seront appliquées. Pour l’heure, ces descentes n’ont nullement impacté sur le prix du riz sur le marché. Le riz local reste en moyenne à 3000 ariary le kilo. Cette opération pourrait cependant se présenter dissuasif pour les opérateurs véreux dans cette filière.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page