EconomieActualités

Ambatovy: Reprise progressive de la production de nickel et de cobalt

La reprise de la production est imminente pour Ambatovy après presque une année de suspension. Mais la vitesse de croisière sera atteinte progressivement.

Ambatovy y va mollo. Cette compagnie avait prévu au départ de sortir 3000 tonnes de nickel pour le premier trimestre de cette année. Mais c’est une prévision qui a finalement été revue, étant donnée qu’aucune date précise pour la reprise de ses activités n’est encore livrée. La fin du mois de mars est pourtant déjà proche. Le ministre des mines, Fidiniavo Ravokatra, avait quand-même déjà avancé que la reprise des activités d’Ambatovy devrait s’effectuer à partir de la troisième semaine de ce mois de mars.

Quoi qu’il en soit, les 3000 tonnes prévus en un trimestre sont rien par rapport à la capacité de production annuelle de 60000 tonnes de nickels raffinés des usines de cette grande compagnie minière. Ce qui ne pourra donc pas être atteinte cette année avec le rythme que prendra sa production.

Ambatovy opterait pour un rythme progressif. Cette compagnie compte cependant améliorer sa performance, surtout qu’elle figure parmi celles qui croient en un prochain “super cycle” des matières premières. La frénésie de consommation emmènerait les cours des matières premières vers des sommets et constituerait une nouvelle opportunité d’investissement selon des spécialistes.

La société minière malgache compte bien saisir cette occasion, tout en restant prudente par rapport à la volatilité des cours mondiaux de ces produits. Au cours du février de cette année le prix du nickel avait atteint 20000 dollars par tonne pour descendre à 16000 dollars par tonne il y a quelques jours. En tout cas, les machines d’Ambatovy sont prêtes, tout comme ses employés nationaux et expatriés.

La reprise de ses activités devra contribuer à relancer l’économie de la Grande île. Faut-il en effet indiquer que l’empreinte financière annuelle de cette compagnie était de 325,6 millions de dollars en 2018. Ses activités avaient généré 43,4 millions de dollars d’impôts, de taxes et de redevances pour cet exercice.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page