Economieinternational

Brexit: Aucun impact négatif sur les exportations de produits textiles

Le Brexit est effectif depuis cette année. Cette sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne n'a aucun impact sur les exportations malgaches vers cette destination.

La Grande île est épargnée des conséquences négatives du Brexit, qui est effectif depuis le début de ce mois de janvier. C’est ce que le ministère du Commerce (MICA) a tenu à rassurer, face aux préoccupations du secteur textile, lequel représente la grande partie de l’exportation de Madagascar vers le Royaume-Uni.

Le président du Groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP), Herilanto Rakotoarisoa, indique d’ailleurs que les entreprises malgaches continuent d’envoyer leurs produits vers cette destination. Ceci du fait que depuis le 1er janvier 2020, Madagascar a bénéficié du système généralisé des préférences (SGP) et qu’elle figure parmi les pays de l’Afrique australe et orientale qui a négocié sur un accord de partenariat (APE) avec le Royaume-Uni.

La signature de cet accord, qui porte sur l’économie et le développement, l’accès au marché et la pêche, devra se tenir à Londres, d’après ce qu’a avancé le ministère malgache des affaires étrangères. L’objectif est de conserver les acquis et les préférences commerciales qu’ont auparavant bénéficié les exportateurs de la Grande île.

Le gouvernement britannique a parallèlement déjà appuyé quatorze entreprises dans le textile, à travers le programme de partenariat commercial du Royaume-Uni (UKTP). Elles ont été sélectionnées pour bénéficier des appuis permettant d’améliorer leurs opérations tout au long de la chaîne de valeur. Un atelier de lancement du sous-programme “Efficacité des ressources et production circulaire” est d’ailleurs prévu vers la fin de ce mois de janvier.

 

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page