BusinessEconomieinternational

Agribusiness: La filière bio en plein essor

Les affaires marchent bien pour ceux qui se spécialisent dans l'agriculture biologique. Ils enregistrent des demandes annuelles en croissance.

La filière bio a enregistré des résultats très encourageant ces dix dernières années. N’ayant impliqué que 4600 producteurs, soit 70 entités certifiées en 2009, ils sont actuellement près de 70000 producteurs et plus de 340 entités certifiées biologiques, d’après les données publiées lors de l’assemblée générale du Syndicat malgache de l’agriculture biologique (Symabio).

Cette filière est en plein essor. En l’espace de dix ans, la surface plantée passe de 14000 hectares à 80000 hectares. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros en 2020, contre seulement 22 millions d’euros en 2009. Or, les opérateurs qui s’y spécialisent enregistrent des commandes qui augmentent de 10% chaque année. Ils doivent donc renforcer leur capacité de production puisque 40% des demandes ne sont pas encore honorées. La raison est qu’une bonne partie des paysans n’optent pas encore pour des innovations agricoles leur permettant d’exploiter plus de terrains.

A rappeler que selon le classement publié par l’Economic development board of Madagascar (EDBM) en 2019, Madagascar s’est positionnée dans le top 10 sur 36 pays africains, en termes de superficie biologique totale et de nombre d’exploitants. La Grande île se plaçait 18eme au niveau mondial. Ce classement a déjà pu être mis à jour. En tout cas, le Symabio bénéficie toujours de l’appui de ses partenaires comme le GIZ et le programme Fihariana et collaborera prochainement avec l’Agence française de développement (AFD).

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page