Pêche et exportation: Fermeture des activités liées aux crabes de mangrove

Depuis le 16 octobre, les activités concernant les crabes de mangrove sont suspendues.

La pêche, la collecte, la vente, l’achat, le transport, la conservation et l’exportation de toutes formes de crabes de mangrove sont prohibées, depuis ce vendredi 16 octobre. Ce, jusqu’au 15 décembre 2020, d’après ce qu’a indiqué dans un communiqué diffusé par le ministère de la pêche.

Ainsi, tout opérateur en crabes vivants auraient déjà dû prendre les dispositions pour ramener à zéro leur stock avant cette date de fermeture. Ceux qui travaillent sur des crabes congelés sont, pour leur part, appelés à déclarer leurs stocks ainsi que leurs plannings d’expédition avant le 22 octobre. Ils devront également effectuer cette expédition et l’exportation de leurs produits avant la fin de ce mois d’octobre.

Une petite trêve donc pour cette filière, non seulement dans un souci de gestion de stock mais également pour se pencher réellement sur les problèmes sur son exploitation, comme l’octroi de licences. En effet, il y a encore quelques mois, des plateformes de la société civile dans la région Atsimo Andrefana étaient par exemple montées au front pour contraindre le gouvernement malgache à annuler les licences de pêches octroyées à cinq compagnies chinoises. Des licences qui auraient été délivrées unilatéralement et inéquitablement.

Exit mobile version