EconomieHi-techinternational

Internet: Madagascar connecté au puissant câble METISS

Des opérateurs de l'Océan Indien ont travaillé sur un câble plus puissant que ceux déjà existants dans la région. Celui-ci est opérationnel au bénéfice des usagers de la Grande île.

Le câble sous-marin METISS est désormais en service. Ses premières liaisons ont été activées depuis 10 jours entre les territoires qu’il dessert et l’Afrique, au bénéfice des clients des opérateurs du consortium qui l’a mis en place, à savoir EMTEL, CEB Fibernet, SFT, Canal+ Télécom, ZEOP et Telma. Madagascar se connecte ainsi à son troisième câble sous-marin en fibre optique, au niveau de Tolagnaro. Cette nouvelle connexion internationale permet à Telma d’augmenter considérablement ses capacités afin de répondre aux besoins croissants des usagers malgaches.

« Nous attendons beaucoup de ce câble pour faciliter les échanges entre les îles de l’Océan Indien, notamment dans le domaine de la santé et de l’éducation. De nombreux partenariats sont en place entre les hôpitaux à Maurice, La Réunion et Madagascar et des programmes de coopération ont été conclus entre des universités Malagasy et Réunionnaises. L’ouverture de cette liaison internationale permettra de renforcer ces partenariats. Cette troisième sortie internationale répondra aux besoins croissants des usages observés durant la crise sanitaire», a souligné Patrick Pisal Hamida, administrateur directeur général de Telma.

Ce câble est conçu pour offrir une capacité de 24 Térabits par seconde, soit 24 fois plus que le dernier système déployé en 2010 dans la région. D’une longueur de 3200 kilomètres, il est censé apporter aux îles qu’il dessert davantage de sécurité en cas de coupures de liaisons sous-marines. Il devra aussi permettre un temps de transit de l’internet beaucoup plus rapide, offrant une route directe vers les serveurs Google, Microsoft, Facebook et autres fournisseurs de contenus basés en Afrique du Sud.

Créé en juillet 2016 pour les besoins spécifiques de ce nouveau câble, le consortium METISS avait pour objectif la mise en service et l’exploitation d’un nouveau câble de télécommunication, reliant Port-Louis (Maurice), le Port (La Réunion), Fort-Dauphin (Madagascar) et Amazimtoti (Afrique du Sud). Le coût global du projet avoisine les 50 millions d’euros, financés exclusivement par les membres du consortium.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page