EconomieFinancesinternational

Investissement: La BEI fortement engagée dans le secteur de l’énergie

La Banque européenne d'investissement (BEI) se dit disposée à renforcer ses appuis dans le secteur de l'énergie à Madagascar.

Cette banque compte même accélérer ses investissements dans ce secteur, d’après son vice-président, Ambroise Fayolle. Après le décaissement de la deuxième tranche de 11,4 millions d’euros pour soutenir le projet d’extension de capacité de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka, la BEI a approuvé récemment un nouveau prêt de 81,3 millions d’euros.

Cette enveloppe servira à financer l’interconnexion électrique entre Antananarivo et Toamasina (PRIRTEM I). La BEI cofinancera la construction d’une ligne de transport d’énergie aérienne de 220 kV, longue de 270 kilomètres ainsi que des sous-stations connexes qui relieront les réseaux électriques de la Capitale et de la ville du Grand port.

La BEI intervient dans d’autres secteurs et indique avoir prêté, depuis 1970, 825 millions d’euros à Madagascar. A rappeler que c’est une institution financière, dont les actionnaires sont les Etats membres de l’Union Européenne.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page