EconomieinternationalTransport

Rocade: Travaux suspendus en attendant l’indemnisation des personnes expropriées

Une fois n’est pas coutume. L’Etat est pressé de payer l’indemnité d’expropriation des propriétaires de terrain concerné par le projet de construction de la Rocade Est-Nord.

Seuls 193 sur les 738 propriétaires sont pour le moment indemnisés. 545 sont donc appelés à se manifester pour être indemnisés, a indiqué le directeur général de l’aménagement du territoire, Rabe Harimanana. 105 d’entre eux ne sont pas encore identifiés tandis que 440 autres devront pour leur part reconstituer leur dossier pour en bénéficier. Ceux qui voudront être indemnisés sont invités à se rendre auprès du guichet unique d’Avaradrano Alasora qui les recevra et les accompagnera dans la préparation et la régularisation de leurs dossiers. Le ministère de l’Aménagement a également consigné au niveau du trésor public un montant de 13,5 milliards d’ariary et attend les propriétaires des terrains pour la production de pièces requises au paiement.

Mis à part ces propriétaires de parcelles, 597 sur les 736 personnes affectées par ce projet routier ont déjà été indemnisées. En tout, sur les 21,512 milliards d’ariary que l’Etat a prévu pour ces indemnisations, 14,2 milliards d’ariary sont actuellement décaissés, indique ce responsable de l’aménagement du territoire.

Pour rappel, d’un coût total de 62 millions d’euros, ce projet est soutenu par l’AFD à hauteur de 24 millions d’euros et par la Banque européenne d’investissement (BEI) pour 28 millions d’euros. L’Union européenne finance la maîtrise d’œuvre dans le cadre de la Facilité pour l’investissement en Afrique. L’État malgache finance quant à lui les compensations aux populations.

En attendant le règlement de la situation, les travaux vont être suspendus et risquent même de ne pas être achevés avant les fêtes nationales alors que le chantier a déjà atteint 84% des travaux. S’agirait-il donc d’une exigence des bailleurs de fonds ayant entrainé la suspension des décaissements ? Aucune explication dans ce sens n’a été donnée par les responsables mais il est rare que le retard dans le paiement des indemnités entraine ainsi une suspension des travaux. Une affaire à creuser.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page