Les inspecteurs du travail et les contrôleurs du travail ont déposé une plainte au niveau du Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) et le Bureau international du travail (BIT) à cause du non-paiement de leurs indemnités depuis 2016. Leur grève se poursuivra encore.

Exit mobile version