Politique

L’affaire des 73,5 kilos d’or reportée au 19 février

L'audience pour la demande de mise en liberté sous caution des trois ressortissants malgaches a eu lieu lundi. L'affaire sera de nouveau portée devant le tribunal sud-africain d'ici trois semaines.

Le tribunal régional de Kempton Park n’a pas statué sur la demande de liberté provisoire sous caution des trois ressortissants malgaches, arrêtés suite à l’affaire de 73,5 kilos d’or. L’affaire est reportée au 19 février 2021 et ils resteront donc en détention provisoire en attendant cette date, d’après une source qui suit de près ce dossier en Afrique du Sud.

L’audience durant laquelle l’avocat des prévenus et celui de la partie civile ont été entendus par ce tribunal a eu lieu lundi 1er février. Mais cette Cour a ainsi décidé de reporter l’affaire. Par ailleurs, dans la Grande île, des avis de recherche ont été récemment émises contre sept personnes qui sont également mises en cause dans cette affaire. Ils sont recherchés pour implication dans la circulation à titre gratuit de substances minérales avec des pièces justificatives sciemment établies de façon illégale. D’autres motifs comme faux et usage de faux en écriture publique, bénéficiaires d’abus de fonction, corruption passive et active délit de contrebande par aéronef ou encore le non-respect des obligations de rapatriement de devises sont également cités dans ces avis de recherche.

Pour l’heure, neufs accusés sont en détention provisoire à Tsiafahy si une femme est quant à elle incarcérée à titre préventif à Antanimora. On y recense des pilotes et des responsables de la compagnie STA, un responsable de l’aviation civile de Madagascar (ACM) ainsi que les deux trafiquants qui n’ont pas fait le voyage en Afrique du Sud.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page