Politique

Manifestations estudiantines : Effervescence à Ankatso et Vontovorona

Les étudiants à la Faculté des Sciences à Ankatso et ceux de l’Ecole supérieure polytechnique d’Antananarivo (ESPA) de Vontovorona reviennent à la charge.

Après l’expiration de l’ultimatum de 24 heures lancé à l’endroit du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ils ont de nouveau décidé de manifester pour revendiquer  le paiement de leurs bourses d’études. Comme à l’accoutumé, ils sont descendus dans la rue et ont brûlé des pneus pour se faire entendre. Les forces de l’ordre se sont  dépêchés sur place pour fluidifier la circulation mais  ont été accueillies par des jets de pierres. Aux dernières nouvelles, deux étudiants ont été arrêtés du côté de Vontovorona.

De l’autre côté, le ministre de l’Enseignement supérieur, Elia Béatrice Assoumacou, a indiqué que l’opération concernant la digitalisation des bourses d’études n’est pas encore achevée. Elle nécessitera encore des contrôles et des vérifications pour qu’aucun étudiant ne soit oublié. La distribution proprement dite ne se fera qu’après cette vérification.

« Les techniciens qui travaillent auprès du projet PRODIGY effectuent actuellement des descentes auprès des universités pour détecter les anomalies. L’objectif étant de faire en sorte que tous les bénéficiaires puissent avoir entre les mains leurs bourses et que des efforts seront mobilisés pour accélérer les procédures » , a-t-elle souligné.

Pour le cas du Vontovorona , elle a indiqué que des étudiants n’étaient pas présents sur place durant leur recensement, ce qui a eu des impacts sur la saisie de leurs identités dans la base de données.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page