Politique

Dialogue politique: L’Union européenne à l’écoute de la société civile

Le 8eme dialogue politique Madagascar-Union européenne se prépare. Ce partenaire technique du pays a tenu à écouter les avis des Organisations de la société civile.

Elles étaient 82 organisations de la société civile, réparties dans six régions de la Grande île, à avoir été consultées par l’Union européenne (UE). Les rencontres interactives ayant duré deux jours entrent dans la préparation du 8eme dialogue politique entre l’UE et Madagascar.

Les discussions ont été fructueuses, selon le compte rendu de cette consultation. Elles portaient sur la riposte à la pandémie du Coronavirus, la transparence dans la gestion des fonds Covid19, l’impact de cette pandémie sur les populations vulnérables, la bonne gouvernance des ressources naturelles ou encore l’accès à l’information.

Pour une fois, les avis des OSC ont donc été pris en compte, surtout dans le contexte actuel. Chose qui n’est cependant pas étonnante de la part de l’UE, du fait que ce partenaire de la Grande île accorde une attention particulière sur leurs activités et missions. Celle-ci finance en effet plusieurs projets de la société civile, dont par exemple le programme de soutien Fanainga visant à leur permettre d’être des acteurs incontournables de développement, en faveur des communautés les plus défavorisées.

Le pari est cependant loin d’être gagné pour ces OSC. Encore faut-il que l’État prenne en considération leurs requêtes qui seront donc rapportées par la délégation de l’UE durant ce dialogue politique.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page