Politique

L’Archevêque d’Antananarivo sort de l’ombre

Cité dans l’affaire Apollo 21 et ayant fait l’objet d’une enquête, l’Archevêque d’Antananarivo a fait profil bas au cours des derniers temps, mais lors de la célébration du Jubilé de la 160e année de l’évangélisation catholique dans le pays, il s’est montré serein.

Une célébration exceptionnelle. C’est ainsi que l’on peut qualifier la messe du dimanche 26 septembre 2021 sur la place Soamandrakizay. La célébration a été dirigée par Monseigneur Odon Marie Arsène Razanakolona. L’Archevêque d’Antananarivo s’est montré plutôt serein après avoir été, il y a quelques semaines, fait l’objet d’une enquête et malmené par les médias proches des dirigeants actuels.

Il est vrai que déjouer une « tentative de coup d’Etat » constitue toujours pour un régime une opportunité de consolider ses acquis et de renforcer ses capacités de riposte, face aux adversités. Ce pourrait-être le cas actuellement pour le camp du président de la République après avoir mené une vaste enquête dans le cadre de cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre.

Des noms de certains proches collaborateurs du Chef de l’Etat ont été cités dans l’affaire Apollo 21, dont l’Archevêque d’Antananarivo. Pourtant, Odon Razanakolona, a été durant la période de Transition réputé très proche d’Andry Rajoelina, à l’époque président de la HAT.

En raison de cette relation qui n’a pas été très appréciée par une frange de l’élite catholique à Madagascar, un groupe d’intellectuels qui ne se sont jamais affichés publiquement se sont mobilisés pour former un lobbying auprès du Vatican afin d’empêcher sa nomination en tant que Cardinal après le décès d’Armand Gaëtan Razafindratandra  en 2010.

Monseigneur Odon Marie Arsène Razanakolona , appelé OMAR dans certains cercles familiers, a été effectivement supplanté par Désiré Tsarahazana à ce poste honorifique. Mais il a été toujours en bon termes avec les dirigeants de la Grande île, tout en jouant un rôle essentiel de représentation de l’église catholique au sein de la puissante Confédération des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM). L’Archevêque a été à cet effet toujours considéré comme étant proche de la famille Rajoelina. Mais Apollo 21 a été un coup de théâtre.

A noter qu’avant d’avoir été enquêté, l’Archevêque a cependant déjà nié toute forme de relation avec le principal inculpé, Paul Rafanoharana. Cette affaire sera bientôt jugée selon les avocats des inculpés.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page