Politique

Quinze candidatures au poste du Directeur général du Samifin

Ils étaient une quinzaine de candidats à avoir postulé pour la direction générale du Service de renseignements financiers (SAMIFIN). C'est ce qu'a rapporté le comité de recrutement, qui s'est réuni récemment pour sélectionner les candidats pour l'étape suivante des entretiens.

Six candidats passeront cette étape et une liste finale de trois candidats sera proposée au Président de la République, d’après les explications du Comité pour la sauvegarde de l’intégrité (CSI).

A rappeler que le mandat de l’actuel DG du SAMIFIN arrive à expiration mais celui-ci pouvait se porter candidat pour un second et dernier mandat. Il est donc fort probable que Lamina Boto Tsaradia soit encore candidat pour sa propre succession mais cela ne garantit aucune le fait qu’il puisse être reconduit. Nommé par l’ancien président Hery Rajaonarimampianina, il est même envisageable que l’ancien directeur du Bianco ne fait pas partie des favoris pour retrouver son fauteuil.

En tout cas, le boss du SAMIFIN qui sera prochainement nommé aura pour mission la prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme. Celui-ci donc aura à s’assurer entre autres de la Création d’un comité national de coordination des opérations, nécessitant la mise en place d’entités de supervision pour les entités déclarantes et la poursuite des réformes nécessaires comme la réorganisation de ce service de renseignement. Mais une des grandes tâches qui attendra ce dernier sera la mise en place de l’Agence de recouvrement des avoirs illicites avec tout le système anti-corruption.

L’ordonnance sur le recouvrement des avoirs illicites a en effet été déjà adoptée depuis un bon bout de temps. Mais cette agence qui sera en charge de cette mission n’est cependant pas encore opérationnelle.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page