TourismeEconomieinternational

Des nouveaux opérateurs enregistrés malgré la crise

Contre toute attente, plusieurs demandes d'agréments de prestataires touristiques ont été enregistrés au cours des derniers temps. Des établissements ont également demandé à ouvrir.

Investir dans le secteur du tourisme attire malgré la crise qui continue de l’impacter. C’est ce que le ministère du Tourisme (MTTM) a indiqué, en rapportant le nombre d’établissements touristiques autorisés à ouvrir ou encore le nombre d’agréments touristiques que ce département a délivré. Ce département indique en effet qu’elles étaient une quinzaine d’entreprises de prestations touristiques à avoir demandé leurs agréments et l’ont obtenu, au dernier trimestre de l’année dernière. Elles sont entre autres des agences de voyages, de location de voitures ou encore des tours opérateurs. 60 établissements touristiques ont également eu leur autorisation d’ouverture durant le même période.

C’est en tout cas un pari risqué pour ces nouveaux-venus du secteur même si ceci peut également se présenter comme un challenge en ce temps de crise. On ne sait d’ailleurs pas s’ils vont opérer immédiatement ou s’ils attendront que la situation se redresse.

Déjà, ceux qui y opéraient déjà auparavant peinent à se relever des pertes qu’ils ont enregistrées l’année dernière. Plusieurs établissements ont mis leurs clés sous la porte ou restent encore fermés en attendent l’arrivée des touristes internationaux qui reste un point d’interrogation. Même si Madagascar décidera bientôt de s’ouvrir aux touristes internationaux, la reprise de leurs activités sera plus que lente. Le secteur dépend de facteurs exogènes tels que les déplacements aériens des vacanciers. Les études internationales montrent d’ailleurs que le retour à la normale du transport aérien ne sera enregistré que courant 2023.

“Ces facteurs compilés permettent aujourd’hui d’avancer que 2021 sera encore une année où nous enregistrons une baisse de 25% de revenus et cette baisse sera de 50% en 2022”, avait soulevé la Fédération des hôteliers et restaurateurs de Madagascar (FHORM).

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page